PDF
Visite de Carole Delga Secrétaire d'Etat

Une Ministre à la CCI de Montpellier : une visite fructueuse

Flash - 17/10/2014

Carole Delga, Secrétaire d’Etat en charge du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie Sociale et Solidaire, était reçue ce jeudi 16 octobre au siège de la CCI de Montpellier.

Cette visite officielle s’est déroulée en deux temps : une conférence de presse était ainsi précédée d’une réunion de travail dans le bureau du Président de la CCI André Deljarry, en présence notamment du Préfet de la région Pierre de Bousquet, des Députés de l’Hérault Patrick Vignal (initiateur de ce déplacement) et Christian Assaf, du Sénateur de l’Hérault Jean-Pierre Grand et du Maire de Mauguio Yvon Bourrel. "De mémoire consulaire, nous n’avions jamais reçu notre ministre de tutelle, a d’abord précisé André Deljarry. Et, eu égard aux débats de fond qui traversent notre institution, votre présence n’en est que davantage appréciée".

La réunion initiale a ainsi donné l’occasion au Président Deljarry d’évoquer trois dossiers :

1/ FINANCEMENT DES CCI : Dans le cadre de l’effort financier demandé aux CCI en leur qualité d’opérateurs de l’Etat, André Deljarry a indiqué "ne pas remettre en question la nécessité pour les CCI de se réformer et de participer à l’effort national (…) Mais nous nous devons d’inviter Gouvernement et Parlement à davantage de discernement dans les ponctions prévues dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2015. La répartition qui vient du national vers les CCI régionales ne prend pas suffisamment en compte des spécificités pourtant essentielles. Cette trop faible prise en compte pourrait conduire certains établissements à des difficultés insurmontables".

André Deljarry a ainsi questionné la Ministre quant au financement d’un projet vital pour la région : la construction d’un nouveau campus pour l’école Montpellier Business School (Sup de Co, classée 32ème école de commerce sur 1200 dans le monde) et Sud Formation CCI Montpellier.

2/ DES CCI METROPOLITAINES : Rejoignant les 13 autres territoires appelés à devenir des Métropoles le 1er janvier prochain, la CCI de Montpellier demande la création d’un statut de CCI Métropolitaine. "Dans le cadre de la future grande région, deux pôles d’équilibre verraient ainsi le jour, l’un à Toulouse, l’autre à Montpellier", a explicité André Deljarry, plaidant pour une plus grande cohérence de la réforme territoriale actuellement en débat.

3/ INONDATIONS : Pour faire suite à une demande de Carole Delga, lors d’un échange téléphonique avec André Deljarry au lendemain des inondations du 29 septembre, un inventaire détaillé des dégâts occasionnés par les intempéries dans nos commerces et entreprises a été remis. Le Président de la CCI a particulièrement invité "l’Etat à veiller à la juste indemnisation des sinistres économiques, pour éviter à certains établissements la baisse, voire la cessation, d’activité".

La constitution d’un fonds spécial a été demandée, pour mettre sur pied des actions de relance commerciale et économique dès cette fin d’année.

Sur chacun de ces trois points, Carole Delga s’est engagée à fournir des réponses rapides.

Le point presse qui a suivi a permis de présenter la démarche mise sur pied par le Député Patrick Vignal, et soutenue par la CCI de Montpellier : l’envoi d’un questionnaire pour jauger localement l’efficacité des dispositifs mis en place par l’Etat au service des entreprises et de l’économie françaises, tout particulièrement le Contrat Impôt Compétitivité Emploi (CICE).

La démarche a été ensuite présentée aux chefs d’entreprise de la 9ème circonscription de l’Hérault (Montpellier-Mauguio-Lunel-La Grande Motte), lors d’une réunion publique à Saint-Just."Il faut continuer à expliquer, surtout dans une période de crise, a martelé Carole Delga. Notre but est de rendre des marges de productivité aux entreprises pour soutenir l’emploi et aider celles qui ont des difficultés de trésorerie".

Lors de cette même rencontre, la dynamisation de la vie commerciale et commerçante a été abordée, dans le respect de principes intangibles pour la CCI de Montpellier, à savoir le respect des grands équilibres entre territoires et entre types de commerces.

(Photos Matthieu SAMPIETRO)