PDF
Soldes Hiver

Soldes d’été 2016 : un bilan régional mitigé, même si certains pôles commerciaux tirent leur épingle du jeu

Commerce - 26/08/2016

Le repli de la croissance économique au premier semestre 2016 n’a pas épargné les commerçants du Languedoc-Roussillon. Malgré des stocks de départ en progression, les soldes d’été 2016 se sont donc avérées moins favorables que l’année dernière pour 52% des professionnels interrogés dans le cadre de cette enquête régionale, et inchangées pour moins d’un tiers d’entre eux.

Pour autant, si un commerçant sur deux atteste d’une baisse patente de son chiffre d’affaires, 32% des entreprises témoignent a contrario d’une évolution positive de leurs résultats (+5% au moins de chiffre d'affaires pour près de 16% de l’échantillon) mettant en lumière des différences territoriales significatives entre les pôles commerciaux : les professionnels d’Alès, Mende, Montpellier et Sète ont ainsi bénéficié d’une fréquentation de clientèle globalement en hausse et connu une période de soldes plus faste que ceux de Narbonne, Nîmes, Béziers et Carcassonne.

Le pôle commercial de Perpignan enregistre des résultats décevants. Le décalage de la date de démarrage des soldes (le 6 juillet dans les Pyrénées-Orientales contre le 22 juin pour les autres départements du Languedoc-Roussillon) semble en effet avoir amené la clientèle des Pyrénées-Orientales à profiter de promotions anticipées dans d’autres secteurs et à favoriser le e-commerce. 

Plusieurs facteurs peuvent éclairer ce bilan des soldes d’été 2016 mais, au-delà du regain de fréquentation attisé par un flux touristique plus soutenu cette année, ce sont surtout les niveaux de rabais importants accordés dès le démarrage des soldes qui semblent constituer la meilleure garantie d’affluence et permettent d’intensifier les ventes durant la première semaine, toujours la plus profitable de la période.