PDF
Médiation du crédit aux entreprises un service gratuit

Médiateur du crédit : une amélioration de l’accès au crédit mais des difficultés pour le financement des TPE

Flash - 05/04/2016

En 2015, la Médiation du crédit a traité près de 1 800 dossiers avec un taux de réussite de 62 %. Au total, 204 M€ de crédits ont ainsi pu être débloqués, ce qui a permis de conforter plus de 1 100 entreprises employant plus de 18 000 personnes.

L’année 2015 a été marquée à la fois par une baisse globale des saisines de la Médiation (-16 % par rapport à 2014) et par un accroissement du poids relatif des entreprises de moins de 10 salariés (+7 points depuis 2013). Ce double mouvement est illustratif du contexte économique et financier : une offre de crédit bancaire qui répond globalement à une demande de crédit des entreprises peu dynamique, tandis que de nombreuses TPE continent à connaître des difficultés d’accès au crédit.

Le financement de l’économie en 2015

La situation financière des entreprises s’est globalement améliorée au cours de l’année 2015, soutenue notamment par la montée en puissance du CICE et par le recul du prix des matières premières. Pour autant, si les signes de reprise se confirment dans certains secteurs (notamment l’industrie), d’autres restent confrontés à des carnets de commandes peu garnis et à des perspectives incertaines, ce qui ne génère pas une forte demande de crédits de trésorerie et d’équipement.

Du côté des banques, l’offre de crédit a continué d’être soutenue par la liquidité abondante résultant de la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne. Ces évolutions transparaissent tout particulièrement au niveau des PME de plus de 10 salariés qui ont connu une amélioration sensible de leur accès au crédit.

En revanche, l’accès aux crédits des TPE reste sensiblement plus faible, mettant en exergue certaines problématiques qui leur sont propres (notamment une plus grande fragilité financière). Les saisines de la Médiation reflètent aussi la persistance de difficultés dans des secteurs où les TPE sont fortement représentées comme l’hôtellerie-restauration, le commerce de détail et le BTP.

Les chantiers de la Médiation du crédit

Les TPE représentent un défi considérable pour la Médiation : défi de la notoriété à acquérir auprès de dirigeants peu au courant de l’existence même des dispositifs publics pouvant les aider, défi de la prévention des difficultés au niveau de microentreprises moins bien armées en terme de suivi de l’exploitation, et donc très vulnérables aux fluctuations d’activité.

Pour relever ces défis, la Médiation du crédit a intensifié ses actions de communication, à la fois par une vaste campagne d’affichage en lien avec les organismes socioprofessionnels partenaires et par un renforcement de sa communication digitale. Son guide pédagogique destiné aux TPE : "Chefs d’entreprise, facilitez vos relations avec vos banques" a aussi été réédité et largement diffusé.

La Médiation accompagne aussi les entreprises investissant dans l’immatériel comme les entreprises en forte croissance à la recherche de financeurs n’exigeant pas des garanties et cautions personnelles. Dans cet esprit a été signée en décembre 2015 une convention de partenariat avec les plateformes de financement participatif afin d’élargir le champ des solutions de financement proposées aux entreprises.

Enfin, l’Observatoire du financement des entreprises, présidé par le Médiateur national du crédit, a rendu publics deux rapports au cours de 2015 :

  • Le rapport sur le financement des PME et ETI en croissance a permis une analyse novatrice de la performance des entreprises au regard de leurs stratégies de financement.
  • Le bilan de l'application des cinq engagements pris par la Fédération Bancaire Française pour améliorer les relations entre banques et TPE / PME a mis en exergue les progrès accomplis ainsi que les efforts à poursuivre.