PDF
L’aéroport Montpellier-Méditerranée fête ses 70 ans

L’aéroport Montpellier-Méditerranée fête ses 70 ans

Transport - 09/12/2015

Malgré ses 70 ans, l’aéroport n’a jamais été aussi fringant ! Les célébrations des 15 et 16 janvier 2016 permettront de se remémorer le chemin parcouru, pour mieux se projeter dans le futur…

L’aéroport Montpellier-Méditerranée fête ses 70 ans

Pour s’élever plus haut dans le ciel, mieux vaut avoir des racines solides ! La maxime sied à merveille à l’Aéroport Montpellier Méditerranée, qui fêtera les 70 ans de l’ouverture de sa première aérogare le 16 janvier 2016.

Pour l’occasion, les passagers mais aussi tous les habitants de la région sont invités à revivre la folle épopée de la conquête du ciel languedocien, à travers un événement en deux temps.

La journée du vendredi 15 janvier sera dédiée aux scolaires, qui pourront découvrir les coulisses de l’aéroportet des nombreuses infrastructures attenantes, notamment l’école ESMA qui forme aux différents métiers de l’aéronautique. Nul doute que les enfants en ressortiront avec des étoiles plein les yeux ; et peut-être l’envie de devenir pilote ou hôtesse de l’air !

Le samedi 16 janvier, c’est le grand public qui sera convié à célébrer l’événement. 

"Il s’agit de mieux faire comprendre l’enracinement de l’aéroport dans la région, de rappeler aussi le rôle essentiel qu’il joue dans son développement économique ; bref, de le replacer dans les "écrans radars" des habitants, à la veille d’un ambitieux projet de développement qui vise à faire bondir le trafic de 1,4 million de passagers par an à deux millions à l’horizon 2020" explique Emmanuel Brehmer, Président du Directoire de l’Aéroport.  

Le programme reste encore à affiner mais des avions et des véhicules des années 40 devraient être de la fête, avec l’aide de l’Aéroclub de l’Hérault mais aussi d’autres départements. N’hésitez pas à consulter le site internet www.montpellier.aeroport.fr et à suivre sur Facebook et Twitter pour connaître tous les détails des célébrations (l’accès à certaines zones nécessitera notamment de s’inscrire préalablement), et effectuer un délicieux voyage dans le temps. Flash back !

La belle aventure de l’Aéroport Montpellier Méditerranée démarre en 1938, au bord de l’étang de l’Or. Celui qui s’appelle alors Aéroport de Fréjorgues voit le jour à l’initiative de l’Armée de l’Air. Mais son vrai décollage n’intervient qu’en 1946 avec l’ouverture d’une aérogare et le démarrage de l’activité commerciale. Air France met en place un vol Paris/Montpellier/Alger, relie aussi les villes du sud de la France avec une ligne qui fait des bonds : Nice/Marseille/Montpellier/Toulouse/Bordeaux ! 

L’aéroport Montpellier-Méditerranée fête ses 70 ans

La première aérogare est remplacée par un bâtiment plus moderne en 1977, puis en 1990 ; la piste est plusieurs fois rallongée pour accueillir des avions toujours plus gros. Considérant que l’aéroport est un outil de développement économique essentiel, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Montpellier en prend la gestion en 1964. 

Rebaptisé trente ans plus tard Aéroport Montpellier Méditerranée, il s’est transformé en société anonyme. L’Etat détient 60% du capital, contre 25% pour la  CCI de Montpellier. Le reste se répartit entre le Département de l’Hérault, la Région Languedoc-Roussillon, la Communauté d'Agglomération du Pays de l’Or et Montpellier Méditerranée Métropole.

Des années 70 à la fin du 20ème siècle, le trafic prend de l’altitude dans le sillage d’Air France et d’Air Inter qui pose son premier avion sur le tarmac de Montpellier en 1966. Surtout, la jeune compagnie montpelliéraine Air Littoral (créée en 1972) connaît une croissance fulgurante. Elle multiplie les lignes vers toute l’Europe et le Maghreb, met en place un réseau en étoile (hub) en 1995, installe son siège sur l’aéroport…

En 1989, Montpellier est même reliée à New York avec un vol UTA, qui ne durera qu’un an… La pointe de trafic est atteinte en l’an 2000, avec 1,75 million de passagers ; un record qui ne demande qu’à être battu ! La guerre du ciel aura raison de cette belle envolée. Air Liberté et AOM ouvrent et ferment des lignes au gré de leur santé économique chancelante avant de plier définitivement bagages au début des années 2000, le TGV Méditerranée grignote des parts de marché à l’avion, et Air Littoral dépose le bilan en 2004.L’aéroport Montpellier-Méditerranée fête ses 70 ans

Douze ans ans plus tard, l'Aéroport Montpellier Méditerranée a su négocier ce délicat virage et s’adapter aux nouvelles exigences du transport aérien, en mettant en place une stratégie offensive pour attirer de nouvelles compagnies. Depuis 2010, le trafic a ainsi progressé de plus de 25%. Et ce n’est qu’un début !

Aux côtés d’Air France et de sa filiale Hop !, les transporteurs à bas prix comme Ryanair, Easyjet, Norwegian, Air Arabia ou Volotea ont fait de Montpellier l’une de leurs terres de conquête ; tout comme les compagnies "traditionnelles", de Lufthansa à Alitalia en passant par KLM depuis le printemps dernier. D’autres transporteurs sont attendus sur le tarmac de Montpellier dans les prochaines années.

Voilà la garantie pour les Languedociens de pouvoir continuer à s’envoler de chez eux, avec un niveau de services qui ne cesse lui aussi de prendre de l’altitude. Après destravaux de modernisation de l’aérogare afin de faciliter les flux des passagers, et tout récemment des parkings, les prochains mois verront notamment la mise en place de diverses structures pour les voyageurs d’affaires, en particulier un salon d’attente et un accès rapide aux avions…