PDF
Aéroport Montpellier Méditerranée

Découvrez le monde depuis Montpellier

Transport - 12/10/2015

Relié à plusieurs hubs majeurs, l’Aéroport Montpellier Méditerranée permet de s’envoler vers des centaines de destinations partout sur la planète, avec des temps d’escale optimisés.  

Avec l’automne, un certain nombre de compagnies aériennes stoppent leurs vols saisonniers au départ de l’Aéroport Montpellier Méditerranée. Pour autant, les habitants du Languedoc ne sont pas coupés du monde ! Cet hiver, pas moins de seize destinations sont accessibles en direct depuis la région. Surtout, à travers une stratégie visant à relier Montpellier aux grands hubs (plateformes de correspondance) européens, il est possible de rejoindre le monde entier en correspondance, et sans stress !

Car avec un seul billet et des bagages enregistrés de bout en bout, le voyage est bien plus facile… Cette politique dynamique devrait permettre à l’aéroport des rives de l’étang de l’Or d’afficher de belles performances dans les prochains mois après un excellent été, dopé par plusieurs ouvertures de lignes et par une bonne saison touristique.

En juillet 2015, plus de 163 000 passagers ont ainsi transité par l’aérogare languedocienne ; ils étaient encore plus de 158 000 en août. Et sur les huit premiers mois de l’année, un million de passagers ont utilisé les installations montpelliéraines, soit une hausse de 0,6% par rapport à 2014.

Paris demeure bien évidemment le principal hub connecté à Montpellier, notamment l’Aéroport Charles de Gaulle. Air France y assure plus de 670 vols par jour, ce qui en fait le plus puissant hub d’Europe. Nombre de ces vols sont en correspondance avec jusqu'à 5 rotations quotidiennes au départ de Montpellier. A vous l’effervescence urbaine de Los Angeles, Rio ou Tokyo, le shopping à Shanghai ou New York, les plages de l’île Maurice, de République Dominicaine ou de Cuba, ou encore les paysages sauvages de l’Asie et de l’Afrique.

Parmi les destinations récemment ouvertes par la compagnie nationale, il y a aussi Vancouver (Canada), le Pérouou le Panama,  pour des voyages teintés d’exotisme !

Montpellier est reliée quotidiennement (depuis mai) par la compagnie KLM

L’Aéroport d’Orly n’est pas en reste. Les huit vols par jour au départ de Montpellier sont en connexion avec les lignes vers les Dom-Tom (Antilles et Réunion). Mais les passagers peuvent aussi emprunter les vols de Transavia (la filiale low cost d’Air France) au départ de l’aérogare d’Orly-Sud.

L’été dernier, la compagnie à bas prix assurait 73 lignes vers l’Europe et l’Afrique du nord, avec quelques nouveautés comme Valence, Thessalonique, Varsovie, Dublin ou Munich. Et ce n’est qu’un début car de 21 avions en 2015, la flotte de Transavia France devrait bondir à 26 appareils l’an prochain, et 31 en 2017; avec à la clé une multitude de nouvelles destinations…   

Autre hub majeur européen auquel Montpellier est reliée quotidiennement (depuis mai) par la compagnie KLM : Amsterdam.

Avec 55 millions de passagers en 2014, c’est le cinquième plus important aéroport d’Europe, derrière Londres Heathrow, Paris Charles De Gaulle, Francfort et Istanbul. Depuis Amsterdam, KLM propose 140 destinations partout dans le monde - des Etats-Unis à l’Asie, de l’Europe à l’Afrique - dont une partie en correspondance ultra-rapide avec le vol de Montpellier. 

Amsterdam est un aéroport particulièrement pratique et simple à utiliser. Une seule aérogare compacte accueille tous les avions et tous les passagers, dans un ballet parfaitement huilé.

Résultat : des transferts rapides, sans être obligé de courir pour récupérer sa correspondance ! Mieux, KLM est liée à Air France au sein du groupe Air France/KLM. A ce titre, les deux compagnies mettent en musique leurs lignes et leurs tarifs, offrant une souplesse inégalée aux passagers. Il est par exemple possible derejoindre New York au départ de Montpellier en transitant par Paris à l’aller et par Amsterdam au retour. 

Au total, le réseau d’Air France et de KLM ainsi mis en résonance propose un total de 232 destinations. Il serait étonnant que vous n’y trouviez pas la destination de vos rêves pour les prochaines vacances !

deux autres hubs proposent également aux Languedociens de voler partout dans le monde. A Rome

Plus au sud, deux autres hubs proposent également aux Languedociens de voler partout dans le monde. Rome, relié deux fois par semaine à Montpellier, Alitalia règne en maître. Le transporteur italien, qui appartient désormais à hauteur de 49% à la compagnie Etihad Airways (Abu Dhabi), entame une montée en gamme et se prépare à lancer de  nouvelles lignes.

Au-delà de ses vols vers toutes les villes d’Italie (Milan, Naples, Venise….) et en Europe, Alitalia vole notamment vers New York, Chicago, Rio ou Tokyo. Parmi les nouveautés annoncées pour les prochaines années, il y a notamment San Francisco, Mexico, Pékin ou Séoul. Au final, la compagnie italienne ambitionne de faire passer son réseau de 57 destinations actuellement à plus de 70 dans les prochaines années.

A Casablanca, c’est Royal Air Maroc

Casablanca, c’est Royal Air Maroc (RAM) qui mène la danse. Ca tombe bien : la compagnie marocaine fait son retour à Montpellier dès le 25 octobre 2015, avec trois vols par semaine à destination de la capitale économique du Maroc.

De là, il est bien évidemment possible de voler en correspondance pour les principales villes touristiques marocaines, que ce soit Agadir ou Essaouira fameuses pour leurs plages, ou Ouarzazate aux portes du désert. Mais le réseau de la RAM s’étire bien au-delà du royaume chérifien, vers l’Europe (Moscou, Berlin, Stockholm…) et surtout vers une quinzaine de destinations en Afrique noire. Il est ainsi possible de rejoindre Bamako, Dakar, Ouagadougou, Lagos ou encore Abidjan en transitant par Casablanca.

Enfin on l’oublie parfois mais la compagnie marocaine vole également vers New York, Montréal ou Sao Paulo. Voilà une manière inédite de rejoindre les Amériques…