PDF

APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2016 : prévention pour un vieillissement actif et en bonne santé des seniors en risque de fragilité

Nouvelle économie - 02/03/2016

Les organismes de Protection Sociale du Languedoc-Roussillon et l’Agence Régionale de Santé se rassemblent autour d’un nouvel appel à projets commun pour favoriser un vieillissement actif et en bonne santé des seniors en risque de fragilité.

Dans l’attente d’une structuration dans le cadre de la nouvelle région, cet appel à projets est dédié pour 2016 aux 5 départements de l’ex région Languedoc-Roussillon.

La Mutualité Sociale Agricole (MSA), le Régime Social des Indépendants (RSI), la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (Carsat), la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) et les caisses de retraite complémentaires AGIRC-ARRCO lancent en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) un appel à projets commun.

L’enjeu est de prévenir les risques liés au vieillissement en faveur de populations de plus de 55 ans fragilisées ou à risque de perte d’autonomie. Cet appel à projets se compose de 3 volets :

  1. Actions locales de prévention
  2. Recherches et expérimentations sur la fragilité
  3. Innovations techniques et recherches associées

Cet appel à projets permettra de financer, à l’instar de l’appel à projets 2015 :

  • des actions locales de prévention sur des territoires prioritaires d’intervention définis par l’Observatoire des situations de fragilité et des actions innovantes sur tout le Languedoc-Roussillon.
  • des subventions supplémentaires seront accordées aux structures qui s’engagent à suivre les bénéficiaires dans la durée, en les accompagnant dans un « parcours de prévention ». L’appel à projets permettra également de prendre en charge une partie des frais liés à la formation des professionnels pour promouvoir cet accompagnement dans la durée.  
  • des recherches et expérimentations sur la fragilité.

Pour la première année, cet appel à projets permettra également de soutenir :

  • des innovations techniques et recherches associées visant à accompagner les retraités dans leur avancée en âge et faire reculer la perte d’autonomie : domotique, utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication, développement des innovations au service de la prévention, etc.
  • des actions locales de prévention dans le cadre du programme « seniors en vacances » en partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques Vacances
  • des actions de prévention dans le cadre des chartes des solidarités avec les aînés pour lutter contre l’isolement et développer les solidarités et les services autour des retraités sur les territoires.

Les porteurs de projets devront déposer leurs dossiers avant le 25 mars 2016, minuit.